PrintEnvoyez la page

la famille Sax

La famille Sax a profondément marqué la facture des instruments de musique à vent au XIXe siècle. Charles-Joseph Sax, établi à Bruxelles, a réalisé des instruments de grande qualité et de nombreux perfectionnements et, surtout, a initié son fils Antoine-Joseph, dit Adolphe, à l'art de la facture. Parti s'établir à Paris, Adolphe a lui aussi apporté des perfectionnements importants aux instruments existants (clarinette basse, cornet à pistons, trompette, trombone, etc.) tout en en créant de nouveaux auxquels il donna son nom : saxophones, saxhorns, saxotrombas, saxtubas. Ses instruments étaient réputés à son époque, et aujourd'hui encore, sont très recherchés à la fois par les musiciens, les collectionneurs et les musées. Le frère d'Adolphe, Alphonse, a lui aussi laissé des instruments très intéressants, tout comme son fils Adolphe-Édouard, qui est resté en activité jusqu'en 1928.

La collection des vents du mim compte aujourd'hui un ensemble de quelque 125 instruments des différents membres du clan Sax, dont une série de saxophones, un large éventail de saxhorns, des saxotrombas, des cornets à pistons, des trompettes, des instruments à six pistons et sept pavillons, des cors omnitoniques ou à pistons, des clairons, des flûtes, des clarinettes, etc. Il s'agit-là d'un des plus importants ensembles d'instruments Sax dans une collection publique, véritable carte de visite du mim à l'échelon international.

 

Media
Images: 
Adolphe Sax
saxophone alto Sax
saxhorn à pavillon tournant
trombone Sax à sept pavillons
cornet marque Sax