PrintEnvoyez la page

les cuivres à Nuremberg

Du XVIe siècle à la fin du XVIIIe, une ville allemande s'est posée en capitale de la facture des cuivres : Nuremberg. Quelques familles ont dominé le domaine sur plusieurs générations, s'organisant strictement en gildes et exportant dans toute l'Europe. Les plus connues sont Ehe, Haas et Hainlein, dont le mim possède des instruments témoins importants. Les marques de fabrique de ces trois familles représentent un motif identifiable, dont il existe plusieurs variantes : une tête enturbannée ou une étoile chez les Ehe, un lièvre chez les Haas, et une poule chez les Hainlein.

Trompette, Johann Wilhelm (?) Haas, Nuremberg, 1694 (inv. 0470).

Cette spectaculaire trompette porte la marque « MACHT / IOHANN / WILHELM / HAAS IN / NVRNBERG 1694 », ainsi que les initiales « I W H » au-dessus d'un lièvre bondissant dont la tête est tournée vers l'arrière, qui est pourtant la marque de fabrique d'un autre membre de la renommée famille Haas. Son tube en laiton est enroulé en cinq volutes et est très ornementé, tout comme le pavillon qui est doté d'une guirlande ornée de têtes de chérubins en relief, d'un décor floral et de pierres précieuses artificielles probablement ajoutées ultérieurement. Cet instrument reste aujourd'hui assez énigmatique car il a subi des réparations et des modifications au cours de son histoire, il porte des traces de travail avec des outils modernes et ne se présente donc pas dans sa forme originale (source : Klaus 2006).

Trompette, Johann Leonard (II) Ehe, Nuremberg, 1690-1724 (inv. 1177).

Cette trompette, de forme plus traditionnelle, est due à un membre de la troisième génération de la dynastie Ehe, qui en comptera cinq, considérée comme la plus importante famille de facteurs de cuivres à Nuremberg. Elle possède les caractéristiques typiques de la trompette baroque : une embouchure, trois tubes droits reliés par deux coudes, un pavillon muni de sa guirlande, une boule et un bloc de bois recouvert de corde qui rigidifie le tout. Ce modèle sera le plus répandu du XVIe à la fin du XVIIIe siècle, même si des versions à volutes ou complètement enroulées ont coexisté également.

 

Media
Images: 
trompette Haas
trompette Ehe