PrintEnvoyez la page

Projet de collaboration avec la fondation Logos

Après un an de travail acharné, la Fondation Logos présente les premiers résultats d'un projet patrimonial en partenariat avec le mim intitulé 'Catalogisation et documentation de la collection d'instruments de musique de la Fondation Logos'.

La collection

Logos Foundation, un centre de recherche et de production de musique expérimentale basé à Gand, gère une vaste collection d'instruments de musique et d'équipements studio. Le centre dispose de plus de 220 instruments dits hybrides, qui ne sont parfois pas considérés comme 'instrument de musique' dans le sens traditionnel du terme. D'un point de vue de leur construction, ces instruments mélangent techniques de fabrication d'instruments traditionnels et innovations électriques, électroniques et digitales. Pour certains, l'utilisation de divers modes de production sonore les rendent hautement modulaires. De plus, leur technique de jeu est généralement non conventionnelle. Par exemple, certains instruments sont joués ou contrôlés par le public via des interfaces spécialement développées (mouvement, son). Ainsi cette collection, constituée sur une période d'environ 50 ans, est, d'une part, un témoin important de l'évolution de la musique contemporaine/nouvelle et, d'autre part, témoin des points de vues philosophiques et d'esthétiques (musicales) de leur créateur, Godfried-Willem Raes.

Objectif du projet

Afin d'assurer l'avenir de la collection et d'en optimiser sa gestion, la fondation s'emploie activement à la documentation et la description des instruments. Lors de la première phase (mars 2019-mars 2020), l'accent a été mis sur les instruments construits entre 1970 et 1990 : les instruments électroniques et électro-acoustiques, les grands projets (de rue) et les sculptures sonores. La deuxième phase (mars 2020-mars 2021) abordera les interfaces et les robots musicaux.

Le coordinateur du projet décrit les instruments au niveau des pièces, selon les normes scientifiques en vigueur. Le mim a mis à disposition son système de gestion digitale des collections. Ce sont entre autres les informations formelles, matérielles, techniques, musicales, de gestion et contextuelles (contexte de création et d'utilisation) qui sont regroupées de cette manière. Ces informations peuvent être consultées via Carmentis (www.carmentis.be), le catalogue en ligne des Musées royaux d'Art et d'Histoire dont le mim fait partie.

En outre, le coordinateur crée et rassemble de la documentation supplémentaire, qui ne peut être incluse dans le catalogue, mais est importante pour une gestion à long terme : dessins de construction, schémas électriques, indications pour le (dés)montage et l'entretien des instruments, manuels d'utilisation, firmware des microprocesseurs utilisés, description du software (souvent conçu spécifiquement pour les instruments ou adaptés à ceux-ci), techniques de jeu, répertoire, illustrations sonores, etc. Ces informations sont publiées sur le site web consacré au projet (https://www.logosfoundation.org/logoscollectie/home).

Un deuxième objectif important de ce projet est la quête d'un système de classification alternatif. Les instruments de cette collection, ou faisant partie de collections similaires, trouvent difficilement une place spécifique dans les structures arborescentes classiques. Par conséquent, un nouveau système d'étiquetage est actuellement expérimenté sur le site web.

 

Media
Images: 
Pneumaphones
Klankboot
Toetkuip
Synthelog 1
VCS2000
Video: